Apprendre

Le fond vert : notre dossier spécial

Par Sébastien

A une époque, si vous vouliez tourner une scène tout en haut de l’Empire State Building… il fallait monter tout en haut de l’Empire State Building !
(Ou utiliser beaucoup de ressources et s’infliger des contraintes en créant une maquette). Aujourd’hui, il suffit d’une simple couleur et le tour est joué !

Le fond vert, comment ça marche, qui l’a inventé et quelle utilisation peut-on en faire dans le stop motion ? Cet article répond à vos questions.

Le fond vert : c'est quoi ?

Si vous filmez un acteur sur un fond vert, vous pourrez l’incruster dans un décor filmé ou créé de toute pièce par ordinateur. 

Cette technique a permis d’ouvrir le champ des possibles en matière de création de manière considérable. 

L’utilisation du fond vert est très courante au cinéma pour l’économie budgétaire qu’elle permet et pour réaliser des scènes qui auraient été autrement très contraignantes à tourner.

Quelques exemples de scènes cultissimes du cinéma : « Je vole » de « Titanic »,  ou bien celles de Superman, qui y arrive un peu mieux ! 

Avec le fond vert c'est moins romantique !
Dossier spécial - le fond vert

La cape voltige grâce aux manipulations des hommes en vert (qui seront effacés avec le fond de même couleur)…

Quand le fond vert a-t-il été inventé ?

C’est Georges Méliès, pionnier des effets spéciaux au cinéma, qui fut le premier à utiliser une technique d’incrustation dans le court-métrage « L’Homme à la Tête en Caoutchouc ».
Mais c’est en 1940 dans le film « Le Voleur de Bagdad » qu’est utilisé un fond bleu pour la première fois de l’Histoire du cinéma. 

La technique fut améliorée, notamment en passant au fond vert. Certes, dans les années 80, il y avait encore des progrès à faire. Mais si aujourd’hui l’incrustation de James Bond sur un fond de montagne enneigée fait sourire, elle bluffait les spectateurs à l’époque !

Le fond vert : notre dossier spécial

James Bond échappe aux méchants dans une poursuite frénétique en ski… mais sur fond vert !

Au fil des années, la technique a été maîtrisée jusqu’à devenir un incontournable des effets spéciaux du cinéma et que l’effet devienne imperceptible a l’œil nu.

Voici une vidéo du Monde très bien narrée, qui revient plus en détail sur l’histoire du fond vert de sa création à aujourd’hui :

 

Le fond vert et le stop motion

Evidemment, on retrouve aussi la technique du fond vert dans le stop motion. Pour les mêmes raisons que dans le cinéma et même plus : c’est d’autant plus complexe d’animer des mouvements précis dans des endroits incongrus (comme en haut de l’Empire State Building).

Comme disait Patrick Boivin dans notre interview : « Le fond vert me permet surtout d’inclure un personnage dans un environnement ou je ne pourrais pas passer un mois, comme dans le métro de Montréal. »

Ainsi, utiliser un fond vert dans le stop motion est possible, et c’est devenu une pratique courant chez les professionnels, puisqu’il permet d’ouvrir les portes de la créativité et des possibilités de décors, ce qui est non négligeable dans un milieu créatif si restrictif.

Un exemple d'utilisation du fond vert

Mais alors, fond vert ou fond bleu ?​

Les deux ! En fait, il n’y a aucune différence entre un fond vert et un fond bleu. Le tout est de prendre le fond qui ne partage aucune couleurs avec les personnages qu’on cherche à animer, pour bien réussir l’incrustation.
Le bleu et le vert étant les couleurs les plus éloignées des teintes de la peau de l’être humain, c’est elle qui sont les plus utilisées en général.

Dans ce making of, on voit même Patrick Boivin utiliser un fond… rose !

Comment utiliser un fond vert ?

Utiliser un fond vert est très simple. 
Mettez votre fond derrière votre sujet, faites attention à ce qu’il n’ait pas de pliures et à ce qu’il soit bien éclairé (les ombres sont à proscrire et se verront comme des tâches sur le fond incrusté). Eloignez le sujet du fond pour éviter les reflets vert et filmez.

Une fois votre tournage terminé, utilisez un logiciel de montage. La plupart d’entre eux auront un plug-in permettant de rendre le fond transparent. Il suffit ensuite de remplacer le fond par l’image de votre choix, et voilà ! Vous venez d’effectuer un effet spécial.

Pour plus de précisions, voici un tutoriel très complet sur le fond vert et son utilisation qui nous vient tout droit de la chaine « Derrière la Caméra ».

Stickbot

Pour ce qui est du stop motion, il existe un produit regroupant fond vert, application téléphone et même figurine d’animation afin de s’initier au stop motion sur fond vert :
le Stickbot

Voici un tutoriel vidéo sur ce produit qu’on conseille aux débutants intéressés.

Quel fond vert acheter ?

Il existe une grande variété de fonds verts de grandes, moyennes et petites tailles. Nous avons sélectionné pour vous des modèles de bon rapport qualité/prix pour que vous puissiez vous lancer dans l’incrustation de fonds sur vos réalisations en stop motion.

Étiquettes : , , , ,