jan kounen

Gisèle Kérozène

29 juillet 2020 // 2 commentaires

gisele-kerosene

Un court métrage en pixilation bien délirant de Jan Kounen qui décrocha le Grand Prix du court-métrage au Festival d’Avoriaz en 1990. J’adore !